Toilettes turques : origine et fonctionnement

toilettes à la turque

Sur les aires d’autoroute ou lors d’un voyage, ces toilettes peuvent être redoutées. Vous n’avez pas une cuvette classique, mais un simple « trou ». Si cela peut être amusant pour les enfants, ce n’est pas le cas pour les adultes qui préfèrent se retenir que d’utiliser ces toilettes. 

Les toilettes à la turque sont en réalité belges !

Les premières toilettes auraient fait leur apparition au 12e siècle grâce à Bert Vandegeim, un Belge. Il aura toutefois fallu attendre près de trois siècles pour que les Turcs s’emparent de ces toilettes afin de les moderniser. Ils ont alors ajouté un trou pour que l’évacuation soit beaucoup plus rapide, installé une porte à ce dispositif ainsi qu’un clou pour suspendre le pantalon. Contrairement aux idées reçues, ce dernier ne doit pas être conservé.

  • La petite histoire nous apprend que Bert Bandegeim aurait noué son pantalon autour de la tête pour qu’il ne soit pas dérangé pendant la petite commission. 
  • Comme il ressemblait à un Turc avec ce turban, il aurait été comparé à un padischah ottoman.

C’est grâce à cela que les toilettes à la turque sont nées, mais ce ne sont pas les Turcs qui sont à l’origine de la conception. Ils ont seulement amélioré le dispositif et c’est celui que nous connaissons aujourd’hui. Les toilettes sont donc composées d’un trou pour l’évacuation des déchets et de deux zones pour positionner les pieds.

Comment utiliser des toilettes à la turque ?

Dès que vous pénétrez dans cette petite pièce, vous êtes immédiatement déstabilisé surtout si c’est la première fois que vous devez les utiliser. Une plateforme avec un trou se dévoile devant vous et vous devez positionner vos pieds sur les deux zones généralement antidérapantes. 

  • Il faut enlever votre pantalon, votre jupe ou encore votre bermuda pour que le vêtement ne traîne pas par terre.
  • En effet, ce n’est pas très hygiénique, il est donc conseillé de se déshabiller.
  • En étant accroupi, il faut « viser » le trou en gardant le regard face à la porte des toilettes.
toillettes à la turque
Toilettes turques avec barre pour se tenir et se relever

Dans certains cas de figure, les toilettes à la turque sont équipées d’une barre latérale, elle vous aide à vous relever. Il y a également une chasse murale pour évacuer très rapidement les excréments et l’urine.

Des toilettes faciles à entretenir 

Comme il s’agit d’une plateforme au même niveau que le sol, le nettoyage est beaucoup plus simple. La consommation d’eau est aussi plus faible par rapport à des toilettes classiques, mais le débit de l’eau est suffisant pour nettoyer l’ensemble des recoins. Ces derniers sont aussi moins nombreux puisque la cuvette est absente. 

Si les consommateurs ne sont pas forcément prêts à adopter les toilettes à la turque, elles restent beaucoup plus hygiéniques puisque la transmission des bactéries dans les lieux publics est plus faible. Vous n’êtes pas en contact avec la lunette, c’est un réel avantage surtout pendant cette crise sanitaire liée au Covid-19.

Si vous décidez tout de même d’installer des toilettes à la turque, prévoyez un investissement de 200 euros et des travaux relativement importants.