Comment bien s’asseoir aux toilettes ?

position sur les toilettes

La réflexion peut faire sourire et pourtant, elle n’a absolument rien d’incongru. Surtout lorsque l’on sait qu’une mauvaise position sur le trône peut entraîner un certain nombre de désagréments tels que de la constipation, des hémorroïdes ou carrément des fissures anales. Alors en bref, voici comment bien s’asseoir aux toilettes pour faire popo plus sereinement au quotidien !

Les petits soucis de la position assise

Depuis notre plus tendre enfance, nous sommes habitués à faire caca en position assise. Or, il faut savoir que c’est une position qui va à l’encontre de l’évacuation naturelle des selles. Pour mieux comprendre, il faut d’abord visualiser le trajet du tube digestif. À sa terminaison, le rectum et le canal anal permettent d’évacuer nos excréments. Seulement, ils sont contrôlés par un double sphincter qui évite les phénomènes d’incontinence, notamment pour la station debout.

Or, en position assise, il forme un coude à la sortie qui ralentit considérablement la progression des selles. Et pour bien négocier le virage, il n’existe qu’une seule solution : pousser fort ! Le problème, c’est que ce geste d’apparence anodine peut conduire à un certain nombre de pathologies parmi lesquelles : des hémorroïdes, des fissures annales, une descente d’organes (surtout chez les femmes enceintes ou après l’accouchement) et des diverticules.

En outre, ce blocage entraîne la stagnation des selles dans le côlon et provoque la constipation. C’est la raison pour laquelle, bien s’asseoir aux toilettes est primordial pour favoriser le transit !

Les différentes positions pour bien s’asseoir aux toilettes

Pour bien s’asseoir aux toilettes, il existe différentes possibilités. Et même si certaines sont plus difficiles à mettre en œuvre que d’autres, il existe heureusement certaines astuces pour vous y aider !

La position accroupie

Pour s’asseoir aux toilettes, la position accroupie avec les deux pieds sur la cuvette reste certainement la plus recommandée ! En effet, elle permet l’alignement du rectum et de l’anus tout en réduisant la pression intestinale.

Largement utilisée en Turquie avec les fameuses “toilettes à la turque”, elle fait même l’objet d’une étude scientifique en 2003 par le médecin israélien Dov Sikirov qui montre une amélioration très nette de la sensation de vidange complète au niveau du rectum.

Le seul souci, c’est qu’en Occident, ça devient un exercice de haute voltige avec un risque de chute particulièrement important. Déjà à cause de la cuvette qui risque de se faire la malle, mais surtout parce que les toilettes ne sont pas pensées pour supporter le poids d’une personne.

La position du penseur de Rodin

L’autre étude scientifique qui montre comment bien s’asseoir aux toilettes, c’est une étude américaine de 2010. Concrètement, les chercheurs ont examiné la position « du penseur de Rodin » avec des rayons X. Il en ressort qu’avec le buste légèrement avancé et les coudes sur les cuisses, cela peut faciliter la progression et l’évacuation des selles.

Toutefois, et même si l’angle ano-rectal est davantage assoupli, cette position ne soulage pas de la pression et d’éventuels soucis de constipation.

L’astuce du tabouret !

Enfin, sachez qu’il existe une astuce imparable pour bien s’asseoir aux toilettes : le tabouret ! Le gros atout de cette position, c’est qu’elle fait la synthèse des deux autres citées précédemment.

Pour bien faire, il vous suffit de placer un marchepied juste devant les toilettes avant de vous asseoir sur le trône. Ici, vous n’avez pas forcément besoin d’investir dans un produit ergonomique puisqu’une simple boîte à chaussures devrait suffire. Ensuite, vous vous asseyez et vous gardez les pieds sur le marchepied avant de vous incliner vers l’avant avec un angle d’environ 35°.

Résultat ? Un alignement parfait et sans pression pour un maximum de confort sur le trône !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *